La médiation sociale énergie est un travail en partenariat avec des fournisseurs d’énergie (GDF-Suez, EDF, ERDF…), des institutions, CCAS (Nantes et St Herblain), Nantes Métropole, le Conseil Départemental, des travailleurs sociaux (CMS et CCAS) et d’autres acteurs institutionnels ou associations (ADOMA , CSF, Centre de l’habitat…). Ces partenariats sont formalisés par des conventions.

Un accompagnement individuel au domicile

La médiation sociale énergie c’est un accompagnement individuel au domicile des ménages ou en rendez-vous à l’association. Au total, sur 2014, le service médiation sociale énergie a accompagné 266 ménages en visites à domicile.

Cet accompagnement consiste à analyser avec les personnes les factures, la consommation des énergies et le budget mais aussi à faire un diagnostic « le tour du logement et des économies possibles », conseiller sur les maîtrises des énergies, l’utilisation des équipements et l’accès aux droits. C’est également une écoute, une orientation si nécessaire vers d’autres services compétents (travailleurs sociaux, associations, bailleurs, propriétaires privés…) afin d’apporter une solution adaptée et pérenne à la situation du ménage.

Une convention de partenariat a été signée avec le Centre de l’Habitat pour l’accompagnement des personnes et des familles en situation de précarité énergétique sur le territoire de Nantes Métropole.

La convention concerne les propriétaires occupants et locataires du parc privé à ressources modestes (ressources inférieures aux plafonds de l’Agence Nationale de l’Habitat) afin :

  • d’aider à la réalisation de travaux permettant la réduction des consommations énergétiques dans le logement et l’amélioration du confort de ses occupants,
  • d’assurer un accompagnement des ménages en vue de favoriser le bon usage du logement et la maîtrise des consommations énergétiques.

Des actions d’informations collectives

La médiation sociale énergie c’est aussi la mise en place et l’animation d’actions collectives auprès du grand public sur l’accès aux droits, la compréhension des factures, des conseils sur les maîtrises des énergies, l’utilisation des équipements …

20 actions collectives ont été réalisées en 2014 : 6 sur le quartier de la Bottière et La Manu, 5 sur les quartiers des Hauts-Pavés et St Félix, 3 sur le quartier de Bellevue, 1 sur le quartier des Dervallières et 5 auprès de différents professionnels ou lors de forums associatifs.

Sur ces 20 actions, 17 ont eu lieu auprès de groupes déjà constitués, comme « français au quotidien », l’ORPAN, l’association ATAO, « la pause de la cigarière »… 3 actions ont fait l’objet de la sortie de l’ECOMOB dont 2 dans le cadre de la sortie de l’UTIL’O’BUS (quartiers des Dervallières et de la Bottière).

Des rendez-vous au domicile des personnes rencontrées peuvent être pris suite à ces actions. Au total, en 2014, les actions collectives mises en place ont permis de rencontrer et sensibiliser 247 personnes.