Etre usager et s’engager au Conseil d’Administration, ce n’est pas simplement exprimer la voix des personnes aidées par l’association, c’est également une richesse pour les 2 parties ! Rencontre avec Yvan Pucelle qui a cette double casquette.

Bonjour M. Pucelle. Vous êtes aidé par l’association depuis quelques années. Comment avez-vous rencontré l’ANAF ?

Il y a 8 ans de cela, je suis sorti d’hospitalisation après un AVC qui m’a fortement impacté. J’ai perdu l’usage de mon bras gauche, des problèmes de concentration sont apparus et j’ai des difficultés à marcher à la suite d’une fracture du fémur. Ma mutuelle a alors actionné l’ANAF pour m’aider dans ma gestion du quotidien.

Cela s’est traduit concrètement, et continue à se traduire d’ailleurs, par l’entretien basique de mon logement comme le ménage, la vaisselle ainsi que des aides spécifiques à mon handicap. N’ayant plus que l’usage d’une main, il devient très difficile de ranger mes livres ou de faire mes papiers administratifs. Ne serait-ce même que de sortir un vêtement de sa pile ! Les intervenants à l’ANAF, que j’aimerais remercier, pallient à mes limites dans la vie de tous les jours.

Au cours de ces 8 années, vous n’avez jamais songé à changer d’association d’aide à domicile ?

Ma mutuelle ne prenait en charge les remboursements qu’une année. Mais j’ai décidé de continuer avec l’ANAF en raison de la qualité des interventions. Les compétences techniques des intervenants sont à souligner. Mais ce que j’ai surtout envie de témoigner, ce sont leurs qualités humaines. Le contact humain, le lien social, c’est ce qui fait la force des salariés.

Ils me connaissent bien, ils savent où sont mes affaires. Vous n’imaginez pas le nombre de fois où on m’a remonté le moral, sans être dans une compassion infantile, et comment cela m’a reboosté, comment ça m’a redonné confiance en moi. Alors qu’on ne faisait que discuter, parler. Cela peut définitivement marquer. Après mon hospitalisation, j’étais en plein emménagement et les salariés m’ont aidé à m’approprier mon logement. Donc oui, je suis satisfait des services et cela sans réserve.

Vous êtes usager à l’ANAF mais pas que ! Vous êtes aussi membre du Conseil d’Administration. Pourquoi vous êtes-vous engagé dans la vie de l’association ? Et quel est votre rôle ?

Au cours d’une visite de réévaluation il y a 2-3 ans de cela, l’ancienne Responsable Qualité, Marie-Christine Feliers Duron, a vu en moi un usager ressource. Elle m’a tendu la main pour que j’intègre le Conseil d’Administration. Ma curiosité naturelle est revenue au galop. En tant qu’usager, je voyais seulement un versant de l’association : j’ai souhaité être de l’autre côté.

J’ai donc rejoint le Conseil d’Administration en avril dernier. J’apporte un rôle de conseil sur les questions juridiques et de Ressources Humaines (M. Pucelle exercait auparavant dans les Ressources Humaines). J’ai participé à l’entretien d’embauche de la Responsable Technique des Micro-crèches et j’ai apporté mon point de vue, en tant qu’usager, lors du groupe de travail avec les salariés sur le handicap début janvier. Ma casquette d’usager en situation de handicap alimente le débat et permet de proposer d’autres axes de réfexions.

Cette particularité d’être à la fois usager et membre du Conseil d’Administration fait que vous avez un regard bien singulier sur la structure. Comment percevez-vous l’ANAF ?

Avancer avec l’ANAF, c’est avancer avec une structure à taille humaine et dynamique ! Par exemple, elle a développé la télégestion par Smartphone et cela avant d’autres associations. De même, l’ANAF a un nouveau projet d’accompagnement au numérique chez les personnes ne maîtrisant pas les nouvelles technologies. J’ai pu tester ce dispositif. Des jeunes volontaires en Services Civiques sont venus à mon domicile et m’ont aidé sur Windows, ont réactualisé mon anti-virus et ont répondu à certaines de mes interrogations.

Conseilleriez-vous à des usagers de s’investir dans le Conseil d’Administration ?

Oui, je conseille ! C’est bien d’être client d’une association. Mais si on est partie prenante, c’est encore mieux ! Notre avis d’usager est précieux et apporte de la richesse. Ce serait intéressant que les autres services soient représentés par un de leur usager. Que quelqu’un du service famille, un parent d’enfant par exemple, soit au Conseil d’Administration.

Si vous êtes intéréssé pour rejoindre le Conseil d’Administration, ou le Conseil des Adhérents, appelez l’ANAF au 02 40 73 73 09.