Créée en 1949, l’Association Nantaise d’Aide Aux Mères est néée dans la continuité de deux services bénévoles de garde d’enfants ayant vu le jour pendant la guerre. Ses buts étaient d’aider les mères de famille, matériellement et moralement pour la tenue de leur ménage et les soins de leurs enfants.

En 1965, elle prend le nom d’« Association Nantaise d’Aide Familiale » car son champ d’intervention s’étend à la famille dans sa construction plurielle : enfants, personnes handicapées, personnes âgées.

Pour répondre à la spécificité des différents publics qui composent la famille et à l’évolution des politiques publiques, l’ANAF diversifie et professionnalise son personnel, signe des conventions avec le Conseil Général, avec la CAF, avec la CRAM et des Mutuelles pour les sorties d’hospitalisation.

L’ANAF se dote d’un service mandataire en 1995 et obtient les agréments simple et qualité en 1997. Autorisée par le Conseil Général depuis 2005 dans le cadre de la loi du 2 janvier 2002, rénovant l’action sociale et médico-sociale, l’ANAF intervient également dans le cadre de l’Aide sociale.

En 2007, l’association ouvre un service de garde d’enfants en mode prestataire et mandataire. En 2009, L’ANAF propose un nouvel accompagnement pour les parents en difficulté vis-à-vis d’un enfant mineur, préadolescent ou adolescent, en s’appuyant sur les techniques de médiation.

En 2009, pour mieux répondre aux demandes des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, l’ANAF réorganise sa structure pour créer un service plus spécifiquement dédié à l’aide aux personnes en situation de dépendance.

L’ANAF est membre de l’UNA – Union nationale de l’aide, des soins et des services aux domiciles qui représente 1200 structures adhérentes.