Pour l’ANAF, le client est une personne qui nécessite attention et respect, quels que soient sa situation, son état de santé physique ou psychique, son niveau d’intégration sociale.

Une attitude générale de respect impliquant réserve et discrétion, pour tout membre de l’association et à tout moment de la prestation de service.

  • Le respect de la personne, de ses droits fondamentaux ;
  • Le respect de ses biens ;
  • Le respect de son espace de vie privée, de son intimité, de son intégrité, de sa dignité ;
  • Le respect de sa culture, de son choix de vie et de son projet de vie quand il est formulé ;
  • Le respect de la confidentialité des informations reçues ;
  • Le libre accès aux informations contenues dans son dossier.

L’association est attentive aux problèmes de maltraitance, aux situations pouvant mettre en danger physique ou psychologique les personnes (clients et professionnels) et veille à la prévention de ces situations.

a)    Une intervention « individualisée » selon un principe d’ajustement continu de la prestation aux besoins et attentes de la personne (tels que précisés dans le présent document).  Pour offrir en permanence un service adapté à la demande du client, l’association s’engage à veiller à une évaluation des besoins, à proposer une offre élaborée avec le client ou son représentant et à assurer, si nécessaire, une approche coordonnée avec d’autres entités, d’autres professionnels. Elle assure la transparence de son action pour le client. Dans tous les cas, l’association veille à limiter son offre aux besoins des clients.

b)    Une relation triangulaire qui protège le client et l’intervenant.
Il s’agit de la relation entre la personne qui bénéficie du service, accompagnée le cas échéant d’une personne de son entourage, la personne qui réalise la prestation et un « référent » qui représente l’association.