Pouvez-vous imaginez un monde sans aide à domicile ?

L’UNA, l’union d’associations nationale à laquelle nous adhérons lance une campagne de mobilisation autour de ce mot d’ordre fédérateur qui interroge notre société sur ses choix et ses valeurs fondamentales.

L’UNA souhaite faire de 2015, une année de mobilisation avec l’ensemble de ses adhérents pour défendre le droit de chacun à pouvoir rester à son domicile.

Notre secteur connaît depuis plusieurs années une crise importante. Le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement est, une nouvelle fois, repoussé et de fait, sans financement officiel avant fin 2015, début 2016. Par ailleurs, les avancées nécessaires pour améliorer l’aide aux familles en difficulté sont ajournées.fauteuil-thumb

Aujourd’hui, la mobilisation de tous est indispensable pour sauver les services d’aide et de soins à domicile ! Il y a urgence à réformer le financement de nos services. C’est aujourd’hui plus de 2 millions de bénéficiaires et plus de 270 000 emplois qui sont menacés.

Le lancement de la mobilisation est fixé au samedi 7 mars. La mobilisation aura lieu à Paris, dans les capitales régionales et partout où les adhérents de l’UNA se mobiliseront.

Les objectifs de notre mobilisation

    • Défendre les services d’aide et de soins à domicile et le droit des personnes fragiles : un modèle de société solidaire mais aussi une alternative économique au placement en établissement des publics les plus fragiles.
    • Alerter sur la disparition programmée des services professionnels d’aide et de soins à domicile : la baisse des financements publics entraînera la disparition des services professionnels qualifiés capables d’accompagner les publics fragiles dans leur quotidien dans la continuité.
    • Valoriser les services et les métiers de l’aide et des soins à domicile : dépasser les clichés négatifs liés aux métiers pour valoriser l’impact positif au sein de la société.

 

48% des parents estiment avoir besoin d’une aide extérieure à la famille quand les difficultés surviennent.

90% des personnes âgées souhaitent vieillir chez elles malgré la perte d’autonomie. L’accès de tous aux services à domicile est aujourd’hui menacé par manque de financement.

Agissez en soutenant la campagne de mobilisation de l’UNA :

400 000 personnes en situation de handicap peuvent aujourd’hui vivre chez elles grâce aux services d’aide et de soins à domicile. L’accès de tous aux services à domicile est aujourd’hui menacé par manque de financements.